QUEL EST LA MEILLEURE ARCHITECTURE WEB À ADOPTER POUR UN BON RÉFÉRENCEMENT ?

cette photo est un tableau avec la caricature d'un sitemap et de son arborescence dans un ordre intelligent

J’ai fait de mon mieux pour comprendre ce que les moteurs de recherche, en particulier Google, enseignaient dans leurs communications. L’un des premiers “conseils” que j’ai reçus était de toujours garder un site accessible aux robots de recherche, ce qui se traduit par “donner un moyen aux robots de trouver vos pages”.

Cette leçon/enseignement traduit une grande partie de ce que nous, utilisateurs, recherchons, à savoir trouver un chemin clair et simple vers la page qui résout notre problème. En tant que programmeur ou ingénieur logiciel, lors de la conception du robot de recherche, il est inévitable d’essayer de traduire ce sentiment en un système objectif, qui reflète le désir de l’utilisateur final des sites.

Veillez à ce qu’elle soit clairement signalée :

Vérifiez que toutes les pages du site sont accessibles par des liens à partir d’autres pages localisables.

Cette clarté est fournie par Google précisément parce qu’elle reflète ce qu’ils ont dans leurs systèmes de classement et plus encore, elle reflète l’intérêt des utilisateurs.

À ce sujet, en tant qu’agence de référencement, vous devez étudier l’architecture des sites sur lesquels vous travaillez pour vous assurer que TOUTES les pages sont accessibles par Google et (en ajoutant une pincée d’expérience) qu’elles ne sont pas éloignées de la page d’accueil, de préférence pas plus de 3 clics.

Mais comment traduire cette idée en actions concrètes pour les projets de référencement dont vous vous occupez ?

Comprendre l'architecture d'un site web avec la vision du SEO

Grâce à la technologie, il est possible aujourd’hui d’avoir une vision claire de l’architecture d’un site et d’effectuer des optimisations.

Tout d’abord, nous devons comprendre comment fonctionne l’architecture d’un site. Fondamentalement, les pages de l’internet sont reliées par des liens, qui permettent aux utilisateurs/lecteurs de naviguer entre les informations. Lorsque nous parlons d’un site unique, nous avons la page d’accueil au centre du site, qui “devrait” donner accès à toutes les autres.

cette photo est un tableau avec la caricature d'un sitemap et de son arborescence dans un ordre intelligent

Lorsque vous avez des pages plus éloignées de votre page d’accueil, un utilisateur a “tendance” à avoir des difficultés à la trouver, soit en trouvant des liens sur chaque page, soit par le temps lui-même (cela prendrait beaucoup plus de temps). Pour le robot Google, ce n’est pas différent. Elle comporte également l’idée de temps, que nous appelons budget de chenille.

 

L’idée est que le robot Google dispose d’un temps de calcul à consacrer à votre site lors de chacune de ses visites. Ainsi, lorsqu’il existe une page extrêmement profonde (loin de la page d’accueil ou de la page que Google considère comme la première), il est possible qu’il ne la visite pas ou qu’il la visite avec une faible fréquence/importance.

C’est pourquoi, lors de l’analyse d’un projet de référencement, vous devez identifier les pages ou sections du site qui sont trop profondes. Sinon, vous aurez une faible priorité de lecture devant le robot de Google. Cependant, comme je l’ai dit, quand on arrive à un projet, il est totalement insensé de penser qu’il faudrait faire les clics de chaque page à la main, les mettre dans une feuille de calcul, pour “croire” que votre compte est correct.

Découvrir visuellement son architecture

des outils qui vont vous aider à “voir” à quoi ressemble l’architecture d’un site sont “Screaming Frog” ou Xenu Link Sleuth.

Aujourd’hui, avec lui, vous pouvez entrer une certaine URL (la page d’accueil, par exemple) et laisser l’outil naviguer sur l’ensemble du site, à travers tous les liens. À la fin du traitement (qui prend plus de temps pour les grands sites), vous avez une vue de la structure du site et de la profondeur des pages 

Une fois le traitement terminé, vous avez une idée de la profondeur du site et pouvez donc travailler à son amélioration.

Articles similaires

This is the heading

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur adipiscing elit dolor

Comment améliorer l'architecture du site pour bénéficier de l'indexation ?

Améliorer l’arborescense de votre site internet et faites en sorte que l’internaute de dépasse pas les trois cliques pour arriver à son besoin vous pouvez également améliorer le maillage interne et externe tout en privilégiant les contenus clés de votre site afin de multiplier les points d’entrée vers chaque page, éliminez au maximum les pages qui ont un faible niveau de qualité (contenu dupliqué, pages de listes…).

Améliore le menu de navigation

La première chose que vous pouvez faire pour améliorer la structure de l’architecture est de concevoir un menu avec plus de liens, pour autant qu’ils soient utiles (évidemment). Le menu est l’élément qui se trouve généralement sur chaque page et, en réalisant une construction plus intelligente, il est possible de diminuer la distance entre la page d’accueil et les autres pages internes.

Un problème ici est que beaucoup pensent que les menus sont des éléments standardisés et n’essaient même pas de les changer.

L’important ici est de bien choisir les éléments de votre menu et de ne pas penser que votre site doit avoir un seul menu de navigation. Vous pourriez avoir un autre menu, par exemple, dans votre blog ou dans une sous-catégorie. Il est extrêmement courant que certains sites de vente en ligne considèrent le menu d’une catégorie, en ne listant que ses sous-catégories.

Améliorations du pied de page

Même s’il est mentionné que les liens en bas de page ne “pèsent” pas autant pour Google, ils comptent toujours. Il n’est pas mentionné qu’un lien placé à cet endroit ne doit pas être pris en compte. Alors, pourquoi ne pas travailler sur le choix de ces liens, en faisant une véritable curatelle, basée sur des critères qui aident l’utilisateur et en même temps soutiennent le robot Google.

Un moyen facile de découvrir les liens les plus importants est de consulter Google Analytics ou Search Console. Regardez les pages auxquelles les utilisateurs accèdent le plus souvent et vous aurez un “bon indice” de ce qu’il faut inclure dans ce pied de page

À l’encontre de ce conseil, vous trouverez peut-être des suggestions “agressives” pour créer des liens à la fin des pages (page d’accueil ou catégories) contenant vos mots-clés dans le texte d’ancrage afin que Google accorde encore plus de pertinence. 

Liens entre les pages d'accueil et les pages centrales

Une stratégie pas si conventionnelle ou répandue chez les professionnels du référencement est le choix du type de contenu qui sera lié à partir de la page d’accueil. Aujourd’hui, il est courant de trouver des professionnels qui comprennent qu’il est nécessaire d’établir des liens à partir de la page d’accueil, mais qui ne conçoivent ni ne préparent la page qui sera liée. Et ce choix fait toute la différence.

Il est donc extrêmement utile de faire appel à des professionnels du contenu. Ils peuvent concevoir du contenu au format HUB et préparer d’autres matériels/contenus pour être des passerelles vers d’autres liens/pages. C’est simple, ça demande du travail, mais ça donne des résultats.

Amélioration de la paging

Nous passons maintenant à une ligne qui figure dans la plupart des manuels de référencement, à savoir le paramètre de pagination. Sur des sites comme les blogs ou les boutiques en ligne, il est normal qu’il y ait une page listant les contenus ou les produits, qu’il s’agisse d’une catégorie ou d’une sous-catégorie. Cette page ne contient pas toujours tous les contenus ou produits d’une fiche, d’abord parce que ce serait chaotique pour l’utilisateur, ensuite parce que cela demanderait beaucoup de traitement, rendant la page lente à charger.

Ainsi, les plateformes ont adopté un format d’affichage des contenus/produits et une navigation simple par groupes (ou pages), que l’on appelle finalement la pagination.

La simple présence de liens (textuels) permet au robot de recherche de trouver plus facilement les pages les plus profondes et les plus anciennes.

L’erreur la plus courante, surtout dans les boutiques en ligne, est d’utiliser un système de chargement des produits par javascript (ou similaire) qui ne laisse pas de liens accessibles pour le robot de recherche. Dans ce scénario, c’est bien pour l’utilisateur, qui peut voir produit après produit, mais le robot de recherche peut ne pas être en mesure de simuler la même chose et d’avoir accès à chacune des pages.

C’est pourquoi il est nécessaire d’évaluer votre boutique virtuelle et le code source qu’elle fournit dans ses pages de catégories. S’il n’y a pas de présence de liens vers d’autres pages (qui contiennent les autres produits), il sera nécessaire de procéder à une reprogrammation. S’il n’est pas possible de le reprogrammer, vous aurez un gros désavantage.

Une autre piste d’amélioration consiste à augmenter le nombre de liens présents dans le bloc de pagination.

Il s’agit certainement d’un élément qui nécessite l’aide d’un programmeur pour modifier la structure de votre page, mais le résultat peut être très pertinent, puisque vous changez une partie du code et modifiez complètement votre site.

Le sitemap

Il faut penser à créer un sitemap, au format HTML lui-même et non XML.

Les plans de site existaient aux premiers jours de l’internet, car il n’y avait pas de moteurs de recherche puissants permettant de trouver toutes les informations. A l’époque, l’utilisateur accédait à un site et pour trouver des informations, il regardait le plan du site, comme s’il s’agissait d’un catalogue.

De même, les robots de recherche ont commencé à utiliser cette fonctionnalité pour trouver le contenu présent sur Internet. Il était beaucoup plus facile, d’un point de vue informatique, de tirer parti d’un site doté d’un plan du site. Il y avait toutes les pages.

Aujourd’hui, un professionnel du référencement peut (et doit) concevoir un plan du site pour contenir les pages les plus importantes, les HUB de contenu et certaines qui sont des stratégies pour s’indexer plus rapidement. Il est même possible, pour WordPress, de trouver des plugins qui assemblent ces pages automatiquement.

Ici, il ne suffit pas de demander à “quelqu’un” de répertorier toutes vos pages. Pensez à cet élément avec stratégie, avec sélection. Les pages qui y sont répertoriées seront certainement priorisées par Google. Utilisez-la donc à votre avantage.

Pour clore l’idée, veillez à faire figurer la page “sitemap” au bas de l’ensemble de votre site. Cela permettra de s’assurer qu’il existe un moyen d’accéder à ce contenu. Imaginez que vous ayez fait tous les efforts nécessaires pour créer cette page et qu’il n’y ait aucun lien vers elle. Un échec total, non ?

Enseignements sur le référencement pour l'architecture des sites Web

  • Toutes les pages doivent être accessibles par au moins un lien.
  • De préférence à moins de 3 clics de la page d’accueil
  • Utilisez des outils qui peuvent vous donner un aperçu de l’architecture.
  • Identifier les problèmes ou les déficiences de votre projet
  • Corriger des éléments structurels et autres dans le contenu
  • Attendez que Google revisite vos pages

 

S'abonner, c'est recevoir du contenu

Abonne toi à notre newsletter pour recevoir les dernières infos et nos offres spéciales.

L’objectif de la vente est de satisfaire un besoin client, celui du marketing est de comprendre ce besoin.

Philip Kotler, Professeur en stratégie Marketing.